conseils pour réussir votre levée de fonds

La levée de fonds, pour une start-up ou une entreprise innovante, représente un passage à la fois délicat et quasi-systématique pour l’entrepreneur qui désire donner de l’ampleur à son projet. Tout comme la rédaction et la défense de votre Business Plan, qui peuvent s’avérer complexes, l’étape de la levée de fonds requiert une certaine expertise. Nous vous livrons aujourd’hui nos 11 conseils pour réussir votre levée de fonds.

1. Maîtrisez l’exercice de la levée de fonds

Tout d’abord, vous devez savoir qu’une levée de fonds correspond à une opération financière par laquelle, l’entreprise fait appel à des investisseurs (autre qu’un organisme bancaire) pour obtenir un financement en échange d’une prise de participation.
Seules les SA (Société Anonyme) et les SAS (Société par Actions Simplifiée) peuvent prétendre à la levée de fonds, car leur forme juridique est la plus adaptée. Les SARL (Société à Responsabilité Limitée), ne sont pas adaptées à la levée de fonds dans la mesure où elles ne peuvent disposer que d’un nombre d’actionnaires restreint et que sa forme juridique la limite pour répondre aux besoins d’une augmentation de capital de ce type.

2. Anticipez votre besoin de financement

En règle générale, une levée de fonds dure de 4 à 15 mois, entre la rédaction du Business Plan, la recherche d’investisseurs, la phase de négociation, etc. Ce délai requiert une anticipation pour que vous puissiez le prévoir dans votre trésorerie. De plus, cette anticipation vous permettra de disposer de suffisamment de temps devant vous pour ne pas mener votre levée de fonds à la hâte et donc pour choisir l’investisseur idéal, ainsi que de ne pas se retrouver dans une situation de trésorerie très critique

3. Identifiez la nature de vos besoins

Pour identifier objectivement vos besoins en financement, vous devez mener une analyse approfondie de votre société (cette analyse débute généralement à la rédaction de votre Business Plan). Cette analyse portera sur le stade de développement de votre projet, la phase de développement (R&D et/ou commerciale), le niveau de chiffre d’affaires et les prévisions financières liées à votre projet, le point mort, etc. Ces informations vous aideront à déterminer le montant dont vous aurez besoin pour votre levée de fonds.
Une levée de fonds, c’est bien. Mais souvent, le besoin d’une levée de fonds s’inscrit dans une stratégie de développement à long terme. Votre entreprise, à travers sa recherche de financement, aura certainement besoin d’un accompagnement dans son projet, qu’il s’agisse d’un besoin en expertise industrielle, en recherche de débouchés commerciaux, en restructuration, etc.

4. Connaissez les solutions d’aide existantes

Il existe un certain nombreux d’acteurs qui peuvent intervenir dans votre besoin de financement et vous accompagner dans votre levée de fonds :

  • Business Angels
  • Banques privées ou publique (Bpifrance)
  • Fonds d’investissements privés
  • Dispositif France Investissement
  • Apporteurs d’affaires (leveur de fonds)
  • Mais aussi, cabinets de Relations Publiques, incubateurs, services de région, sociétés de conseil en financement de l’innovation (telles qu’Innovatech Conseil), etc

5. Protégez les informations stratégiques de votre entreprise

Pour mener à bien votre levée de fonds, il est primordial que vous protégiez à minima les informations stratégiques de votre entreprise. Pour cela, vous pouvez faire signer à vos investisseurs potentiels un accord de confidentialité, qui vous protège juridiquement en cas de divulgation d’informations sensibles.

6. Aidez-vous si besoin d’un apporteur d’affaires (leveur de fonds)

L’apporteur d’affaires est un professionnel de la levée de fonds qui peut vous aider dans le financement de votre projet innovant. Son expertise et ses conseils vous permettront un gain de temps considérable. L’apporteur d’affaires possède une compétence certaine pour éviter les erreurs graves, pour bien calibrer la levée de fonds et identifier le ou les types d’investisseurs adaptés. Il dispose également d’un carnet d’adresses d’investisseurs qui vous permettra d’identifier avec aisance le partenaire le plus approprié à votre projet. En règle générale, il est rémunéré par une commission de succès (il ne reçoit sa rémunération que si la levée de fonds aboutit) qui correspond à un pourcentage de la sommée levée (entre 1 et 5% en fonction de son montant). Parfois, il faut ajouter des frais fixes à cette commission, les retainer fees. Un bon apporteur d’affaires devra sélectionner l’investisseur non pas en fonction du montant de la levée de fonds, mais selon l’intérêt de votre entreprise.

7. Comprenez les motivations d’un investisseur

L’investisseur n’est pas une âme charitable qui n’attend aucune contrepartie, son action peut revêtir différents objectifs :

  • Chercher à effectuer une plus-value à moyen ou long terme
  • Prendre une participation majoritaire ou minoritaire dans votre entreprise
  • S’impliquer dans votre conseil d’administration ou de surveillance (droit de vote, droit de véto, etc)

Vous devez garder à l’esprit qu’un investisseur aura des attentes vis-à-vis de votre projet et qu’il voudra maximiser la plus-value liée à son investissement.

8. Renseignez-vous sur vos investisseurs potentiels

Lors de votre prospection pour trouver un investisseur et ainsi financer votre levée de fonds, vous ne devez pas négliger de vous renseigner sur l’identité de celui-ci afin d’éviter les mauvaises surprises. Détaillez l’historique de son activité, son expérience, ses résultats financiers et les performances déjà réalisées, sa connaissance du « métier » de financeur et de votre secteur d’activité, etc.

9. Préparez-vous aux multiples échanges

Votre premier contact avec l’investisseur potentiel consistera à la due diligence. Durant cette phase, l’investisseur va analyser les différents aspects (stratégique, commercial, comptable, juridique, etc) de votre projet grâce à votre Business Plan. Au travers de la due diligence, l’investisseur va mesurer le risque pris et la rentabilité possible qu’il pourra tirer de son investissement. Si le projet l’intéresse, il pourra demander à rencontrer vos principaux clients ou vos fournisseurs, afin de compléter sa compréhension globale. Durant cette phase de prospection, vous devez être réactif à ses demandes d’information et ne pas hésiter à informer l’investisseur en cas de changement de situation (nouveau client, CA en hausse ou en baisse, etc).

10. Sachez valoriser votre entreprise et son projet

Afin de mener à bien les négociations et de convaincre votre potentiel investisseur, il vous sera obligatoire de valoriser votre entreprise et son projet avec réalisme. La valorisation correspond à une évaluation financière de la valeur de ces derniers.
La valorisation est un savant mélange d’expérience et de connaissances de votre marché, notamment des levées de fonds déjà faites par vos concurrents ou votre entreprise par le passé.
Le niveau d’avancement de votre projet innovant et l’atteinte de son marché est également impactant sur sa valorisation. Plus le marché est loin, moins la valorisation est élevée et inversement, plus le marché est proche plus la valorisation est élevée. Un paramètre fondamental sur la ou les premières levées de fonds est le pourcentage de dilution souhaité.

11. Appuyez-vous sur votre Expert-Comptable, s’il maîtrise l’exercice

Dans le cadre de votre levée de fonds, l’interlocuteur principal sur lequel vous appuyer est sans conteste votre propre Expert-Comptable, s’il a une réelle expérience en la matière. Celui-ci dispose d’une vision objective de votre entreprise et de l’historique de son développement. Il partage avec vous la vision stratégique et les intérêts financiers et managériaux de votre entreprise et de son projet. Votre Expert-Comptable est l’interlocuteur désigné pour vous aider à maîtriser et protéger les informations stratégiques ainsi qu’à construire l’aspect financier de votre projet de levée de fonds (valorisation de votre entreprise, prévisions comptables, etc). Sa connaissance du monde de la finance d’entreprise lui permet de vous apporter une aide solide pour choisir le bon investisseur.

En savoir plus ?

N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir l’avis de nos experts et être accompagné dans la recherche de financements et obtenir tous nos conseils pour réussir votre levée de fonds. Vous pouvez aussi rejoindre notre communauté de professionnels sur LinkedIn pour obtenir tous nos bons conseils et suivre notre actualité !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *